Home / Posts tagged "gratuit" (Page 4)

Concert de piano à l‘UDK

Piano

CC BY, Piano par Girl flyer via Flickr

Pour se détendre après le boulot, il n’y a rien de mieux que de se faufiler dans la salle (chauffée) de concert de l’UDK, l’université des Arts de Berlin, de se laisser choir sur un siège et profiter des instants magiques d’un concert de piano. Sur la scène, nous découvrons un piano et cinq jeunes musiciens de talent, de trois nationalités différentes : japonaise, allemande et russe. Ces derniers nous ont joué avec la plus grande des précisions et sans partition les plus grands classiques des siècles derniers : Bach, Chopin, Skrjabin, Schubert et Schumann. C’était vraiment magnifique, presque méditatif. Les mélodies étaient parfois violentes, parfois douces, joyeuses, entraînantes ou mélancoliques. Je suis loin d’être une pro de la musique classique et ne peux réellement juger de la qualité, mais comme dit M. l’important c’est d’apprécier et non pas d’analyser chaque note jouée sous les doigts habiles des jeunes talents. Pour que vous puissiez réécouter cette playliste, je vous remets le programme de la soirée, en vidéo (oui, parce qu’à Berlin, il n’y a pas que de l’électro, et heureusement !).

Continue reading

Avoir son quart d’heure de gloire au karaoké du Mauerpark

Karaoké du Mauerpark

Karaoké du Mauerpark

Dimanche dernier, après avoir fait un brunch opulent chez Vic, nous avons enfourchés nos deux roues (l’indispensable berlinois !) pour pédaler vers le Mauerpark (littéralement traduit par « le Parc du Mur). Pour ceux qui ne connaissent pas, le Mauerpark est un immense marché aux puces où l’on peut chiner tout et n’importe quoi, des vieux meubles aux vêtements de seconde main. On y trouve notamment pas mal de stands de vieux vinyles pas très chers où j’ai retrouvé mes plus grands classiques de rock : Pink Floyd, The Doors, The Velvet Underground ou encore King Crimson. Cette fois-ci, nous ne nous sommes pas trop attardés sur le marché et avons préférés nous balader dans le parc environnant, plaine surplombés d’une colline qui laisse apparaître quelques pans du Mur, coloré par les graffitis et vestiges d’un passé encore très présent. Autrefois, un segment du Mur passait au milieu du Parc et séparait donc les quartiers berlinois de Prenzlauerberg (Est) de Wedding (Ouest).

Sur le chemin, il y a toujours des jongleurs, des graffeurs et artistes en tout genre. Nous avons notamment rencontré un musicien, torse-nu, le pantalon baissé avec une guitare trafiquée et un masque de cheval sur la tête. Lorsqu’il s’est approché de notre petit groupe de trois frenchies, j’ai commencé à me raidir comme un piquet, Vic nous demande paniquée ce qu’on doit faire et M. répond avec angoisse de ne pas bouger (bref un magnifique trio). Il arrive donc vers nous, menaçant avec son petit corps tout maigre et nous lance un joyeux hennissement sonore : « uuhuhuhuh » – Freakshow !

Continue reading

Erinnerungsstätte Notaufnahmelager Marienfelde – Le centre qui a accueillit les réfugiés de la RDA

marienfelde

Ce dimanche culturel a été réservé pour la visite d’un centre qui accueillait autrefois les gens qui avaient quitté l’ancienne RDA, très souvent de manière illégale, pour se réfugier en RFA. Aujourd’hui, un musée a été créé dans le bâtiment afin de garder cette histoire en souvenir ainsi que de nombreux témoignages d’époque, remplis d’émotions.Man hatte sein Ziel erreicht, man war ja in West-Berlin. Man hatte hier in Marienfelde viel zu tun, aber dann kamen natürlich auch die Gedanken: Wie geht es weiter ? (Roswitta Ebert – a quitté la RDA en 1984) (On avait atteint notre but, on était enfin à Berlin-Ouest. On avait beaucoup de choses à faire à Marienfelde, mais ensuite on s’est posé la question : Que nous réserve l’avenir ?)

Continue reading

Le Türkenmarkt BiOriental de Neukölln

marché bioriental

J’adore le marché turc de Neukölln – le Türkenmarkt Bioriental – surtout qu’il est situé tout près de ma boite et que certains midis, pendant ma pause, je peux aller y glaner quelques fruits frais et spécialités non seulement turques mais aussi grecques, portugaises et arabes. Le concept bio est évidemment omniprésent, comme pour beaucoup d’autres marchés berlinois.

Continue reading