Home / Posts tagged "insider" (Page 3)

L’hymne (inofficiel) de Berlin “Berlin ist Beste”

Berlin ist Beste

@ Die Berlin Hymne Berlin ist Beste – Presse Foto

L’Hymne de Berlin, créé par „der inoffizieller Bürgermeister“ (Le maire inofficiel), est un rap décalé sur la métropole allemande telle que les Berlinois la voient, loin des clichés touristiques. Le chanteur décrit non sans autodérision les gens qui y vivent : entre la fête perpétuelle, la „Berliner Schnauze“ (cette attitude un peu rustre et grande gueule des Berlinois, pareille à celle des Bretons), les barbecues dans les parcs (soooo deutsch !) les nombreux „freaks“, les „Pfandsammler“ (ceux qui récupèrent les bouteilles consignées) mais aussi les touristes envahissants. De par cette vidéo, il veut démontrer que les Berlinois eux-mêmes sont plus authentiques que la Tour Télé ou le Brandenburgertor (tellement clichés !), peu importe ce qu’ils font dans la vie et de leur vie.

Quelques extraits

„Eine Stadt, 12 Bezirke, viele Freaks. Jeder Stolz auf Berlin, jeder stolz auf sein Kiez !“
(Une ville, 12 quartiers, beaucoup de freaks, chacun est fier de Berlin, chacun est fier de son Kiez). Les „Kiez“ représentent chaque petit quartiers Berlinois présents dans chaque quartiers de la ville. Par exemple, Le Schillerkiez est un petit “Kiez” parmi d’autres dans le quartier Neukölln et Moabit est un également un “Kiez” dans le quartier Tiergarten.

„Die Berliner leben das Leben gern daneben, fahren schwarz mit der U-Bahn und müssen laut reden…“
(Les Berlinois aiment bien vivre autrement, frauder dans le métro et parler fort). “Schwarz fahren” est un terme que j’aime beaucoup, il signifie littéralement “prendre le métro au noir” et donc frauder sans tickets.

„Touristen kommen und gehen und erzählen zu Hause vom Potsdamer Platz, Hauptbahnhof…“
(Les touristes vont et viennent et racontent à la maison qu’ils ont vu Potsdamer Platz et la gare principale)

Berlin ist Beste

Die Berlin Hymne – Berlin-Ist-Beste

Le plus remarquable toutefois est la qualité de la vidéo filmée dans divers quartiers de Berlin. J’ai beaucoup aimé les performances nocturnes réalisées en BMX sur le parking ICC, à Moabit. Les images fabuleuses en slow motion, propres aux vidéos de sports extrêmes, valent notamment le coup d’oeil.

Continue reading

Louer / acheter un vélo à Berlin

Acheter un vélo à Berlin

Parcourir Berlin à bicyclette c’est très chouette et ça va plus vite que le métro ! Bon j’avoue, au début, tu te tapes quelques petites sueurs froides au milieu de la circulation : entre les piétons grognons qui t’engueulent parce que tu roules sur le trottoir, les voitures qui déboîtent devant toi quand elles sont garées en double file, les automobiliste qui te klaxonnent comme des sauvages et te frôlent la jambe… C’est pas toujours une partie de plaisir ! Mais sinon, il n’y a rien de mieux que de visiter Berlin en vélo : il y a de nombreuses pistes cyclables, beaucoup d’espaces verts et d’endroits que vous ne découvririez pas en métro. Voici mes bonnes adresses pour louer un vélo (pour les touristes) ou pour en acheter un (pour les expat’).

1 # Louer un vélo – Budget : 4 euros / jour

Ouvert tous les jours, la petite boutique Rent a Bike 44, située à Neukölln met à votre disposition des vieux vélos retapés pour 4 euros par jour seulement. Ici, pas de chichis, vous ne payez pas de caution et vous pouvez profiter d’une jolie balade à Tempelhof, situé juste à côté. C’est 4 euros pour un jour, 25 euros pour une semaine, 70 euros pour un mois. Faites des économies de tickets de métro !

Rent a Bike 44
Mahlower Str 9
12049 Berlin
La page FB 
Sans réservation au préalable
Métro : U8 Boddinstr.
Pour réserver, appeler ici : 491577 7800606

2 # Acheter un vélo à Berlin de seconde main – Budget : de 15 à 40 euros

Au marché aux puces du Mauerpark, tous les dimanches, vous pourrez trouver des vélos d’occasion pour pas cher (Je ne sais pas si ce sont tous des vélos volés….). Si vous êtes bon en négociation, vous aurez un deux-roues pour une bouchée de pain ! L’avantage ? Il y a peu de chance que vous vous le fassiez piquer. L’inconvénient : il tiendra la route peut-être quelques mois, mais finira vite chez le réparateur.

Mauerpark
Bernauer Strasse 63-64
13355 Berlin-Mitte
Site web 
Métro : U8 Bernauerstr.
Tous les dimanches

Continue reading

Concert de Brandon Miller au Mano Cafe

Mano Cafe

@ Mano Cafe

Le Mano Cafe est un petit bar berlinois très sympa de Kreuzberg avec une très jolie mezzanine et une atmosphère tamisée, où il fait bon passer la soirée avec ses potes. Nous avons une très bonne place davant la minuscule scène. A côté de nous, un mec anglophone de genre alternatif tente de draguer sa voisine. J’écoute d’une oreille discrète ce qu’il lui raconte. Voilà ce qu’il lui dit : “Ouai, tu vois quoi, moi j’aime pas Berlin, c’est devenu trop cool, trop hipster quoi. Moi j’veux aller dans un pays où les gens ne sont pas cools.” +  ! Après 2 heures de ce genre de palabres bourrés de clichés, l’homme hipe anti-cool oxymoreux arrive enfin à ses fins : se jeter avec furie sur la demoiselle embrasser la demoiselle avec fougue.

Le guitariste Brandon Miller

Mais venons-en au concert gratuit et à une toute nouvelle découverte : Brandon Miller est un guitariste américain qui a la côte auprès de ses fans, notamment grâce sa voix aux tonalités particulièrement mélancoliques. Son ancien groupe s’appelait Sarsaparilla, ce qui signifie Salsepareille en français ! Souvenez vous, il s’agit du met préféré des schtroumpfs ! A l’époque, le groupe semblait avoir un réel succès dans la scène Berlinoise. Aujourd’hui, Brandon Miller revient seul sur scène pour une carrière en solo.  A travers ses chansons, le chanteur-compositeur médite sur le sens et l’abusrdité de la vie. Notamment inspiré par de grands artistes tels que Led Zep’, Tom Waits, Radiohead et même Beethoven, ses chansons sont variées et éclectiques. Tous ses morceaux ont cependant un point commun : c’est reposant et tranquille, presque triste. Le chanteur même à l’air groggy et fatigué, si bien qu’il en oublie parfois ses paroles.

Continue reading